Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Elevage - Les Ruchers d'ADAMBROISE
06 76 38 32 92 contact@adambroise.fr

L’élevage de reines

Je ne pratique pas l’élevage conventionnel dît « picking » qui consiste à prendre un oeuf dans un cadre de couvain pour le déposer dans une cupule plastique et tromper les abeilles pour les forcer à élever cet oeuf comme une reine.

Je pratique l’élevage naturel sur cadre. Je choisis une reine et son essaim correspondant aux critères recherchés. Puis, je pousse l’essaim à préparer un essaimage. Cet essaim va choisir des oeufs et procéder à la création de cellules royales. Généralement, autour de 12 à 17 cellules sur 1 voire 2 cadres de couvain. Les abeilles choississent les oeufs qui deviendront une reine. Et elles prennent en charge ces oeufs dès les premières heures de ponte.

Une récente étude chinoise a démontré que les oeufs choissis naturellement pour devenir des reines ont une alimentation légèrement différente et cet attout perment d’augmenter l’espérance de vie des futures reines.

La naissance des reines intervient quasiment le même jour et il faut être présent, avoir une grande patience, une pratique sans failles. La moindre mauvaise manipulation est c’est l’échec.

A chaque naissance, la reine est retirée de l’essaim pour être intégrée dans une ruchette où un essaim l’attend. Ainsi j’évite que les reines dans la ruche initiale s’entretuent.

Les 7 critères principaux

de la sélection génétique

De la douceur

Notre cheptel est composé d’essaims de l’espèce « Apis mellifera-mellifera ». C’est une abeille Buckfast  alliant une génétique bien implantée entre Yvelines et Picardie depuis plus de 10 ans, et d’une Buckfast Pyrénéenne pour sa robustesse.

De la résistance aux maladies

Les abeilles doivent avoir une génétique dont le terrain immunitaire leurs permet de résister aux agressions bactériennes et virales.

De bonnes pontes

La reine doit ajuster ses pontes en tenant compte de critères extérieures environnementales et climatiques.

De bonnes récoltes

L’essaim doit favoriser l’accumulation des réserves : non seulement pour passer l’hiver mais pour permettre à l’apiculteur d’en vivre.

Combat ses prédateurs

Après une sélection d’abeille VSH (Varroa Sensitive Hygiene), il est important d’apprendre à nos abeilles à combattre le Frelon Asiatique.

De la tenue sur cadre

Rien de plus fatiguant qu’un essaim dont les abeilles ne tiennent pas le cadre et s’envolent sans se soucier du couvain et du maintien de la température.

De la lenteur à essaimer

Il est bien évident qu’il ne faut pas garder des reines essaimeuses, ni chercher des essaims sauvages.

Il arrive, parfois, que l’essaimage ait lieu avant l’arrivée de l’apiculteur. Alors, il vaut mieux avoir une bonne échelle car l’essaim n’est jamais très loin les 2 premières heures.

Ca c’est l’apiculteur au printemps.

Pour toute commande d’essaim Bio.

Pour rappel, si vous désirez vous mettre à l’apiculture, sachez que vous allez devoir gérer du vivant et cela demande beaucoup d’attention de votre part que ce soit pour 1 ou plusieurs ruches.

Boite à message reservée pour les commandes d’essaim Bio.

N’Hésitez pas à m’appeler.

Nous n’expédions pas, il faudra venir les chercher dans l’un de nos ruchers.

Le délai de livraison des essaims peut varier en fonction des conditions climatiques et saisonnières.